Pau-Oloron-Canfranc- (Saragosse)

Depuis toujours le béarn et la province d'aragon en Espagne, ont entretenus des relations d' échange (commerciaux entre autres), par le col du Somport, mais les difficultés de passage, par rapport au relief et au climat étaient la cause de nombreuse difficultés, au 18e siécle un projet de route transpyrénéenne est évoqué par l'intendant d'etygny, il faut cepandant attendre le premier empire pour voir plusieurs projet de route voir le jour, mais tous ces projets ne virent le jour, en raisons des difficultés nombreuses, politiques etc ...

Mais avec le changement de siécle, l'amélioration des relations internationales et l'arrivée du chemin de fer, les choses évoluérent, et dés 1852 des études furent lancées dans le but de raccourcir les distances entre les grandes villes de ces deux pays, en 1855, quattre projet sont retenus et sont etudiés, 1862 voit l'ouverture de la premiére lignes unissant nos deux pays (par Hendaye et Irun), enfin aprés de trés longue discussions entre les deux pays est enfin retenu le projet Oloron-Huesca par le somport, les travaux peuvent enfin commencer.

En 1888, le parcours de Oloron a Bedous est concédée a la compagnie du midi, mais n'est déclarée d'utilité publique qu'en 1907, la déclartion j'usqua Canfranc le sera a son tour deux mois plus tard, en 1904 il est décidée par convention internationale d'adopter la traction élèctrique, qui ele seule permettra une éxploitation de la ligne dans de bonnes conditions. Enfin le premier tronçon entre Oloron et Bedous (25 Km), est terminée en Avril 1914 et mis en exploitation a partir de 1917, puis entre Bedous et la frontiére (29 Km) sont terminées en 1928, Oloron a Bedous, environ 25 Kilométres, a voie unique, dessert six gares (Oloron sainte marie, Gurmençon, Lurbe-saint-christau, Escot, Sarrance, Bedous, la ligne entre Bedous et la frontiére elle aussi établie a voie unique comporte cinq gares Accous, Lescun-cette-eygun, Etsaut, Urdos, Les forges-d'abel, cette partie est surement la plus specaculaire et comporte de nombreux tunnels et viaducs ainsi que de tré nombreux ouvrages de toutes sortes, en effet la ligne passe de 407 métres a 1068 métres en moins de trente kilometres , la premiére partie étant situés en moyenne montagne comporte moins d'ouvrage d'art, mais quand meme quelques tunnels et viaducs dont un spectaculaire situé a Escot, l'electricite sera fourni par la Société des forces motrices de la vallée d'aspe et nécessitera la construction de six sous-stations a Pau, Haut-de-gan, Bidos, Bedous, Urdos et Les forges d'abel.

Le premier train espagnol atteint la gare de canfranc en 1922, et le tunnel du Somport ne le sera qu'en 1927, celui-ci ne sera inauguré qu'en 1928, en présence de nombreuses personnalités, dont le roi d'espagne "Alphonse 13" et le president français "Gaston doumergue", puis l'exploitation réguliere commenca réellement le 3 mars 1929, au rythme de trois train par jour, qui mettent environ 2 h 30 a parcourir la totalité de la ligne, la nouvelle voie férrée change le visage de la vallée en facilitant les echanges de toutes sortes, mais pratiquement dés la mise en exploitation, la ligne s'avére trés vite déficitaire en raison des difficulté d'exploitation du au relief particuliérement difficile et au trafic de voyageurs relativement faible pour une ligne internationale (maxi 24000 personnes), et ne peut donc rivaliser avec les lignes de la cote (Hendaye, Port-bou). Il est a signaler que le tunnel du Somport fut fermé a deux reprises (guerre d'espagne et débarquement en Normandie), mais la ligne continua a vivre j'usqua ce jour fatidique du 23 mars 1970, ou un lourd convoi de céréales patina sur les rails verglacées et repartit en arrires (sans ses mécaniciens, sortis pour sabler les rails), et emporta le pont métalique de l' Estanguet sur le gave d'aspe, cet accident, au final assez mineur, servit de prétexte a la SNCF pour fermer cette ligne déficitaire.

Personellement, j'ai connu cette ligne dés mon enfance dans les années 80 en colonie a Bedous, et surtout quelques années plus tard en classe de neige ou nous allions skier a Candachu, nous longions en autobus la partie la plus spectaculaire de la ligne.

Aprés avoir parlé de la partie située en montagne, interessons-nous a la partie allant de Pau a Oloron, en 1868, l'état concéde a la compagnie du midi plus de 300 kilométres de voies nouvelles, dont une vers Oloron, alors chef-lieu d'arrondissement, mais débouchera t'elle sur l'artére Bayonne-Toulouse a Artix, Lacq ou Pau, il faudra deux enquetes d'utililité publique et 1 a2 ans de discussions pour en décider, Pau l'emportera au final au début de l' année 1870, hélas la guerre Franco-prussiene de 1870 retarde le début des travaux, la ligne est finalement concédée a la compagnie du midi en 1874, mais les travaux n'ont toujours pas commencer, les travaux peuvent enfin commencer en 1877, mais les retards s'accumulent et il faut attendre fin Juin 1883 pour voir les 35 kilométres de ligne a voie unique enfin achever, soit trés en retard sur les prévisions.

La voie quitte la gare de Pau, par un pont courbe sur le gave et dessert la halte de la croix du prince, la gare de Gan, la halte de Haut de gan, la gare de Buzy-en-béarn (bifurcation vers Laruns), Ogeu-les-bains et Oloron-sainte-marie, la ligne comporte quelques ouvrages d'art, la ligne etaient a l'origine élèctrifié en 1500 volts continue et est maintenant exploitée en traction thermique sur la seule section exploité entre Pau et Oloron au rythme de 8 allers/retours par jour, dans quelques années la ligne sera réouverte j'usqu'a Bedous, le reste suivra peut-etre.

img024.jpg 

Caractéristique de la ligne: 93 kilométres entre Pau et Canfranc, mis en service entre 1883 et 1928, ligne a voie normale, déselctrifié a partir de 2008 pour Pau-Oloron, pente maximale 43 pour mille.

n5017-gare-de-pau-depart-oloron-1.jpgtrain au départ de Pau

buzyjcp-1.jpggare de Buzy-en-bearn

gare de Ogeu-les-bains

img023.jpgaccident de l'estanguet

buzyenbarn1972-1.jpgla meme en 1972

z73082pauolnviaducdelasxu7-1.jpgviaduc de Las-hies

053-2.jpgla gare d' Oloron-sainte-marie

ssjcphr8-1.jpgla sous-station de Bidos

gare de Lurbe saint-christau

800px-ligne-pau-oloron-en-renovation-complete-aucun-train-1.jpg

800px-un-pont-ou-passe-le-train-de-pau-canfranc-vue-2-1.jpgviaduc d' Escot

004-vic-1832-1.jpg010-vic-1843-1.jpg003-vic-2718-1.jpg

tunnel-des-fontaines-d-escot.jpgtunnel des fontaines d' Escot025-vic-2526-1.jpg

 

a458adb774028ca8de3a10b81138e039-1.jpggare de Bedous en 1972

800px-ligne-de-chemin-de-fer-pau-canfranc-vue-4-1.jpg

urdos.jpg

090-vic-2032-1.jpggare d' Urdos

gare-d-urdos.jpggare d' Urdos

096-vic-1985-1.jpgla sous-station d' Urdos

149-vic-2073-1.jpggare des Forges-d' abel

155-vic-2111-1.jpget son ancienne sous-station

170-vic-2116-1.jpgentrée du tunnel du Somport, a gauche l'ancien batiments des douanes (coté français)

800px-gare-internationale-de-canfranc-le-cote-du-quai-francais-1994-1-1.jpggare internationale de Canfranc (coté quai français)

untraindezaragoza72s-1.jpgtrain venant de Saragosse

Parlons maitenant de la ligne du coté espagnol jusqu'a Saragosse, de ce coté le relief est beaucoup plus facile, a part les 25 derniers kilométres depuis Jaca, cette ligne de 215 kilométres est a voie unique et a écartement large a été concédée a la compagnie del norte, des fréres pereire (les memes que pour le midi), et construite en trois fois de 1864 a 1922 et non élèctrifié et des rampes a l'inclinaison maximale de 20 pour mille, actuellement une seconde voie a écartement normal a été posé jusqu'a la bifurcation menant a Huesca (por les trains rapides vers Barcelonne), et jusqu'a Huesca par un troisiéme rail le tout a été éléctrifié.

img025.jpgplan de la ligne en espagne

img019.jpg Plan de la gare internationale de Canfranc

img018.jpg en haut autorail Renfe, devant le BV annexe de canfranc,en bas loc 319.206 Renfe a Canfranc

img022.jpg

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×