Dax-Puyoo-(Bayonne)-Pau-Toulouse-

 

C' est en Octobre 1856' que cette ligne a étè déclarée d' utilité publique et concédée a la compagnie du Midi, les travaux de cette ligne, au tracé fortment influencé par des choix politiques ou locaux, entre autres par l'empereur Napoléon 3, amateur de cures thermale, commencérent immédiatement au départ de Toulouse, mais durenent s'arréter dés Montréjeau, a cause de difficultés sur la ligne vers Tarbes, toutefois le premier train entra dans cette ville dés 1862, sur les autres partie de la ligne les ouvertures s' enchainérent, Dax a Billere (gare provisoire de Pau, située a quelques kilométres de cette ville), car les travaux le long du gave de Pau rencontra quelques difficultés, a signaler que l' emplacement de la gare de Pau donna lieu a de nombreux débats l' emplacement définitif ne fut decidée qu'en 1864 pour une ouverture en 1867, et elle eu l'honneur de recevoir la visite de l'empereur, ce tronçon ouvrit en Mars 1863, Puyoo a Bayonne en Janvier 1864, Tarbes a Lourdes en Avril 1866, Billére a Pau ouvrit enfin enJuillet 1866 et enfin Montréjeau Tarbes et Lourdes a Pau enJuin 1867, en raison du profil relativement difficile de la ligne, la compagnie se tourna trés vite vers la traction élèctrique, énergie trés abondante dans le secteur (pyrénées), aprés quelques éxpérimentation, on commenca donc a électrifiée la ligne dés 1913 et furent achevées jusqu'a Dax en 1925 et Bayonne en 1930, d'abord établie a voie unique, elle fut doublée a partir de 1869 jusqu'en 1900 de Toulouse a Dax, d' une longueur de 321 kilométres et suivant les vallée des cours d'eau (garonne, adour, gave), la ligne présente par endroits un profil difficile, notement entre Capvern et Tournay, ou l'on trouve une rampe particuliérement difficile, méme pour la traction élèctrique, en effet sur dix kilométres la pente est de 33 pour millimétres par métreset necessite donc une locomotive de pousse pour aider les plus lourd convois a franchir cet obstacle, par ailleurs la ligne ne compte que deux viaducs (dont le superbe pont de l'arré-darré), et trois tunnels, tous situées dans le meme secteur géographie, la partie centrale.

toulouse-bayonne-1.gif

La ligne Dax-Puyoo est longue de trente kilométres, est ouverte le 4 Mars 1863 en double voie, d'un profil assez sévére avec de nombreuses courbe et quelques rampes assez importante, elle comporte aussi le seul tunnel landais (Habas 288 métres), la ligne est élèctrifié en 1925 en 1,5 kv, pendant l'occupation la voie 2 est deposée, mais la caténaire reste en place, mais le trafic de l'aprés-guerre trés important, la repose de la voie est effectuée en 1949-50. La ligne comptait deux EP: L' EP AAT stockage de voitures sur l'amorce de la ligne vers Mont-de-marsan et L' EP Longufosse (aujourd'hui debranchée de la ligne principale), potasse,engrais etc ... a Misson-Habas.

img005.jpg

une fois la seconde voie posée, ceci afin d'écouler un trafic en augmentation constante,(du notemment a l'ouverture des antennes pyrenéenes), cette opération pris fin en 1900, l'idée d'une éléctrification s'imposa d'elles meme, car cette ressource est particuliérement abondante dans le secteur. Dés le 30 mai 1913 le tronçon Lourdes-Tarbes fut équipé, suivit quelques mois plus tard Lourdes-Pau en juin 1914 le tonçon entre Tarbes et Montréjeau, en avril 1924 ce fut au tour de Boussens-Montréjeau, Boussens-Toulouse la méme année, et enfin Pau-Puyoo-Dax en 1925. Suite a des essais éfféctué entre Perpignan et Villefranche la tension choisit fut de 12000 V, avant que le gouvernement n'opte finalement pour une tension de 1500 Volts continu, ce qui necessita un rééquipement des lignes.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site