Gers

carte32-1.jpgCarte du réseau ferroviaire du gers

1) Toulouse a Auch:

C'est au cours de l'année 1863, que la compagnie du Midi obtient la concession d'une ligne ferroviaire reliant Toulouse a Auch, le décret impérial déclarant cette ligne d'utilité publique est finalement signé en Juin 1865, les travaux peuvent enfin commencé sur cette ligne de 88 kilométres, a voie unique et ne présentant aucune difficulté particuliére, elle est finalement ouverte en Octobre 1877. Les gares et haltes sont au nombre de 19, en comptant les arrét du Tramway Toulousain qui a necessite la pose d'une seconde voie sur certaine section j'usqua Colomiers. La ligne se détache de l'axe Toulouse Bayonne au niveau du pont d' Empalot et atteit sont terminus a Auch. Le trafic est quand a lui essentiellement composé d'un trafic TER j'usqu'a Auch, le fet quand a lui ne va pratiquement plus au dela de L'isle-jourdain.

Dans les années 70, l'administration militaire s'est opposé a une fermeture de la ligne pour préserver son centre de recrutement situé a Auch.

2) Bon-encontre(Agen) a Vic-bigorre (Tarbes), par Auch:

C'est en 1865, qu'est ouverte la premiére section, Agen a Auch 64 Km de cette ligne longue de 130 kilométres environ et concédée a la compagnie du midi, le reste entre Auch et Vic-bigorre le sera a son tour quelques années plus tard en 1869, Cette ligne non élèctrifié, a voie unique et écartement normal est embranché d'un coté a Bon-encontre sur la ligne de Bordeaux a Sete et de l'autre a Vic-bigorre sur la ligne Morcenx-Tarbes. En 1959, le trafic des voyageurs fut supprimé entre Auch et Vic, quelques mois aprés elle fut déclassée et déposee, quelques années plus tard ce fut au tours de la section entre Agen et Auch de voir son trafics voyageurs disparaitre, toutefois cette partie de la ligne existe toujours et est exploité a tafic restrein pour le fret. Il y a 22 gares et haltes j'usqua Vic,elle constitue la ligne N° 647000 du réseau ferré national.

3) Auch a Eauze

Cette ligne de 56,8 kilométres a étè concédee a la compagnie du midi, cette ligne a voie unique et a écartement normal a étè ouverte entre 1909(entre Auch et castéra-verduzan)  et 1924, la fermeture voyageurs intervient en Mai 1939 et 1952 pour les marchandises, la voie est déclassée et déposée en 1954. Il existait 9 gares et haltes sur le parcours, cette ligne portait le numéro 646000.

4) Bidebarrouy aComdom: La ligne de Auch a Comdom en tronc commun avec celle de Auch a Eauze j'usqu'a Bidebarouy avait une longueur de 45 kilométres, ligne a voie unique et a écartement normal fut concédée a la compagnie du midi, elle fut mises en service en 1923 et fut  fermée dés 1939 aprés seulement quinze années pleine d'exploitation.

5) les lignes inachevées

-Eauze-Gabarret: Cette ligne longue de 21 kilométres a étè concédée a la compagnie du midi debut 1904,( sa construction devait achevé une ligne allant de Bazas a Toulouse et passant par Auch) l'infrastructure est quasiment achevée en 1934, reste une courte section de 5 kilométres a la sortie de Gabaret ou la voie doit longer celle de Nérac (en effet aucun accord n'a ete trouvé pour une bifurcation en pleine voie),finalement la construction sera definitivement abandonné en 1941.

-Auch-Lannemezan: Cette ligne a voie unique et écartement normal de 66 kilométres a étè déclarée d'utilite publique en Juillet 1908 et concédée a la compagnie du midi, les travaux commencére en 1920, l'infrastructure fut entiérement terminé, (3 tunnels,1 viaducs et les batiments des 8 gares que compte le parcours compris), mais les rails ne furent jamais posé et le projet fut abandonné en 1941.

--Gimont-Beaumont de lomagne-Castelsarrazin: Cette ligne de 73 kilométres devait unir Castelsarrasin, sur la ligne Bordeaux-Toulouse, a Gimont, sur la ligne de Auch a Toulouse via Beaumont de lomagne seule la partie situé dans le département du Tarn-et-garonne fut ouverte, declaration d'utilité publique en 1881 la concession est accordé a la compagnie du midi en 1883, la ligne est ouverte en 1904, cette ligne a voie unique et a écartement normal fut fermée aux voyageurs en 1937, elle est toujours exploitées pour le fret, mais a trafic restreint. En 1904,la prolongation vers Gimont est déclaré d'utilité publique et l'infrastructure, batiments compris sont achevé dés 1930, mai les rails ne seront jamais posé et la ligne est déclassé en 1941.

5) Les voies étroites:Le département du Gers n'a jamais eu de réseau ferroviaires a voie étroites propre, mais seulement deux sections de reseaux de Haute-garonne (compagnie des chemins de fer du Sud-ouest) et des Pyrénées-atlantiques (pau-oloron-mauléon ou POM), le tout totalisant une cinquantaine de kilometres.

-des pages sont consacrées au lignes Riscle-Eauze et Morcenx-Tarbes

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site